La fermentation n'a pas lieu

dans quel cas :

 

1-Quand on reçoit ses grains kéfir par correspondance

 

A l'ouverture du paquet

 

Parfois une odeur forte de fromage s'en dégage, c'est tout à fait normal ! Parce que les grains ont voyagé plusieurs jours avec peu d'oxygène, de plus le colis à été balloté dans tous les sens.

 

Dans ce cas, rincer les grains au lait, à l'eau de source ou en bouteille.

 

Mais surtout n'utilisez pas l'eau chaude parce que vous allez altérer la nature de vos grains qui vont se dilater et être très très flasques.

 

-Durant ce voyage, ces grains accumulent parfois du stress, qui les rendent "Végétatif", et la chaleur n'arrange rien, ils se dégradent surtout quand on les délaisse longtemps à température ambiante dans le lait bien plus de 4 jours...Parmi les grains de kéfir de lait, il y en a qui meurent ou qui mutent. Certains deviennent très flasques ou au pire des cas jaunissent et durcissent.

 Si vous en possédez beaucoup dans ce cas faites le tri et gardez les plus blancs qui sont sains.

 Sinon, rincez les, n'hésitez pas à requinquer vos grains pendant 2 à 3 jours dans du lait entier, à entreposer dans un endroit frais. Puis relancez à plusieurs reprises la fermentation dans une petite quantité de lait.

 

2- Lors de la division d'un gros grain,

que l'on étire pour en faire 2 à 4 grains

 

J'ai remarqué que les grains deviennent paresseux sûrement par ce que dans ce cas là,  ils ont subit un stress...

Dans les 2 cas précédant pour relancer le processus de fermentation, il faut secouer le bocal énergiquement cela permet entre autre de réveiller ce kéfir endormi.Si ça ne fonctionne pas offrez à vos grains un nouveau cru de lait, agitez le bocal et puis tout devrait revenir dans l'ordre.

3-Autre problème qui se pose

     -Le manque d'information ou ne pas avoir suivi la notice: La température ambiante... On me dit souvent "Mon kéfir ne prend pas " ; et quand je demande où est placé le bocal, on me répond "dans le frigo" !!!

A température fraîche(le réfrigérateur), la fermentation n'a pas lieu ou tourne au ralenti, donc il est normal dans une maison à 17°c d'attendre vingt heure à vingt quatre heure pour un résultat.

 -Le changement de lait a son impact sur la fermentation, et celle-ci s'en trouve ralentis, et il est préférable que les grains y soit habituer plusieurs fois en petite quantité avant d'entre prendre à une grande quantité de lait.

 

Parenthèse : Ça me rappelle à la Réunion, ma mère habitait l'allée des topazes au-dessus de Belle-Pierres à + 400 mètres d'altitude environ.

 Elle ne prenait pas soins de son kéfir parce qu'elle n'en buvait plus, mais il se gardait bien parce que les températures étaient fraîches et il était entreposé dehors, dans le noir dans une cuisine en plein air.

 Plusieurs mois après, il reprenait.