Il y a Grain et grain.

 

 

 

Il y a 1 mois, j'ai reçu des grains de Kéfir de lait assez douteux sur leur état...On aurait dit des miettes de mie de pain tant au touché (sec), que par leur taille, aucune élasticité, les grains se brisant tout seul comme s'ils étaient passés au mixeur !

 

Ce que vous voyez là, c'est plus ou moins une centaine de fragments qui tiennent dans une cuillère à soupe.

 

09__t__07222

 

Dès réception, rinçage des grains et trempette dans une petite quantité de lait, le tout entreposé dans le noir.

 

Après un jours de fermentation, la couleur du yaourt n'était pas blanche mais beige. Le petit lait était jaune...

 

retouche11

 

En ouvrant, le bocal l'odeur n'était pas agréable...

 

Pour aller plus loin, j'ai goûté la crème du dessus comme un enfant le fait avec son doigt... Ce fut une belle et drôle d'idée : le goût de la crème était fort vinaigré voir alcoolisé rien qui ne ressemble à du lait fermenté.

 

Pour en savoir plus sur le petit lait, le bocal fut agité et mis au repos quelques heures...

 

 Le petit lait était assez jaune, j'y voyais même des bulles au travers, rien qui me dit de déguster.

 

 

A plusieurs reprise ce fut le même résultat. Les grains se multipliait assez vite, restaient aussi petit, mais rien de consommable.

 

La pseudo souche, avait subit un mauvais traitement... Dans les premiers temps, je l'avais rincé et trouvé comme des fibres de nature végétale parmi ces minuscules grains.

 

Ayant eu des grains de kéfir entre les mains pendant 4 ans avant ce mauvais épisode, c'était la première fois que je voyais un tel résultat médiocre et des grains qui ne ressemble plus à des grains.

 

D'après l'ancien propriétaire ça faisait 2 ans que les grains ne grossissaient pas et qu'ils donnaient cette boisson affreuse dont-il s'était soit disant accommodé... Mais qu'avait-il fait au grains véritablement ???

 

 

J'ai fini par apprendre vers le 28 octobre 2009 que la souche a été congelée et recongelée à plusieurs reprise.

Mon expérience :

Le 4 septembre 2009, les grains étaient de quelques millimètres, disposés dans une cuillère à soupe.

09__t__070

Pour améliorer la pseudo souche de Kéfir, je l'ai mis en présence de 2 grains rond d'une souche saine (environ 2 g), pendant 15 jours et le lait passé tous les 2 à 3 jours.Puis les grains de la souche frelaté seul, pendant 3 jour au frais dans du lait. Et j'ai relancé cette dernière, 2 à 3 fois avant d'essayer.

 

Sans_titre_22


Après une quinzaine de jours, les grains ont pris chacun du corps, sur cette photographie il n'y a que 5 grains.

 





 Sans_titre_55

Zoom sur un des grains de Kéfir de lait.

En y regardant de plus près, la membrane reste fine et facilite le détachement des rejetons, comme un fragile collier de perles, ici à droite...

A peine on la touche, qu'il se sépare... C'est une vrai pollution.

 

 

 

 

 

 

Résultat :

Sans_titre_1

 

 

Depuis le 5/11, les grains ont pris de la masse, ils ont triplé.

 

 

 

La saveur est selon moi, bonne sans plus (goût et odeur de fromage), la couleur du yaourt et du petit lait normale, les grains sont devenus élastiques, leur taille supérieure, manquant de fermeté. 

 

Cette souche, semble plus adaptée pour la conception de fromage blanc ou de fromage à tartiner.

 

 

Cette souche, semble plus adaptée pour la conception de fromage blanc ou de fromage à tartiner. 

 

Expérience de Patrice, amateur de Kéfir

 

Patrice a fait une autre expérience avec les pseudos grains avec du lait entier biologique de vaches jersiaises uniquement, en passant tous les 24 heures...

 

Il a obtenu de bon résultat, la boisson est enfin digeste, ces grains on repris du volume.      

 

En conclusion:

 

Cette expérience prouve qu'une régénération des grains est possible, mais reste limitée... et les dégâts se voient toujours.

 

En mélangeant une pseudo souche à une autre en bonne santé à contribué à leur amélioration.

 

Le lait très gras (ENTIER) comme le lait biologique de vache Jersiaise, joue un rôle important pendant la phase de fermentation puisque les grains fournissent plus d'effort pour le fermenter, éliminant les toxines et se remettent plus vite de leur état de santé.